En 2021, capitalisons sur le plan de développement des compétences et sur la formation de nos collaborateurs

Rédigé par Sophie Nouad le 19 janv. 2021 11:48:40

3 Min de lecture

 

Pour les professionnels de la formation, il s’agit de faire preuve de créativité pour monter des dispositifs originaux, générateurs de compétences et utiles à la fois pour l’entreprise et pour le salarié. Il s’agit aussi, et beaucoup d’entre vous se souviendront de cette année 2020, d’être créatif, réactif et patient sur le montage des financements (OPCO, CPF, contribution des sociétés à la formation et l’apprentissage, aides de l’Etat).

 

 

Qu’est-ce que le plan de développement des compétences ?

  •  
  • Selon la définition de l’OPCO Atlas : "Le plan de développement des compétences correspond à l’inventaire des formations nécessaires à la fois au développement de votre entreprise et à vos besoins d’évolution professionnelle en tant que salarié".

    Dans ce plan de développement des compétences, on distingue :

    Les actions de formation obligatoires, c’est-à-dire celles qui conditionnent l’exercice de vos missions en tant que salarié.

  • Les actions de formation non obligatoires qui consistent à vous faire gagner des compétences pour évoluer ensuite professionnellement.

 

  • Concrètement, quelles sont les obligations légales pour les employeurs ?

  •  
  • La gestion des compétences 


  • Proposer un parcours de formation (à distance ou “en situation de travail”) permettant aux salariés d’atteindre leurs objectifs professionnels (Formations, Bilan de compétences, VAE, CEP, CPF de transition).

  •  
  • La réalisation des entretiens professionnels

  •  
  • Tous les 2 ans, l’entreprise doit réaliser des entretiens professionnels avec l’obligation de bilan à effectuer au bout de 6 ans. L’employeur doit être capable de prouver que son collaborateur a bénéficié de ses trois entretiens professionnels et au moins d'une formation sous peine de sanction. A noter que depuis la loi du 5 mars 2014, l’état des lieux aux 6 ans devait être réalisé en mars 2020, mais grâce ou à cause de la crise sanitaire, celui-ci a été reporté au 30 juin 2021.


    • La présentation du plan de développement des compétences aux IRP/CSE. 
  •  

  • Quels sont les enjeux et les avantages pour l'entreprise de mettre en place tout cela ?

    La formation professionnelle continue est un droit individuel qui permet à toute personne, une fois entrée  dans la vie active, de continuer à se former. 

    Elle s'adresse à tous : demandeurs d'emploi, salariés, travailleurs non-salariés, travailleurs reconnus handicapés.

    Quels sont les avantages d'une formation professionnelle pour le salarié ? 

    1. Acquérir une qualification ou un certificat reconnu dans la profession. 
    2. Acquérir la reconnaissance de ses compétences au sein de l'entreprise. 
    3. Faire évoluer ses compétences et ainsi être acteur de son évolution professionnelle.
    4. Augmenter son employabilité dans un secteur sous tension. 

     

  •  
  •  
  • Bilan de la formation en 2020


  • L’année 2020 marque l’avènement d’une année porteuse d’opportunités pour les organismes de formation d’étoffer leurs offres et de les digitaliser.

    Dans notre secteur, et plus particulièrement pour les ESN, on constate le besoin grandissant de formations en compétences techniques et relationnelles (les fameux “soft skills”). Au sein même de l’entreprise, la crise sanitaire nous a forcés à penser différemment nos process de formation, notre organisation et à revoir les compétences nécessaires liées au poste de nos collaborateurs.

    Cette période quelque peu chaotique dans ses débuts, a été en quelque sorte un déclencheur sur le sujet des formations, aussi bien du côté des managers que du côté des collaborateurs.

    Beaucoup de professionnels de la formation en ESN vous le diront, il n’est pas si facile que cela d’appliquer le plan de de développement des compétences.


  • Pourquoi ?

    1. On peut trouver de la résistance de la part des collaborateurs qui n’ont pas le temps ou qui ont peu de motivation pour se former.
    2. On rencontre très souvent des problèmes de timing (collaborateur en mission, problème de dates sur les formations avec les organismes de formation, etc).
    3. Évidemment, on retrouve aussi des difficultés de financement des formations. Les formations techniques en informatique coûtent assez cher.

    Nous avons constaté un changement visible dans le comportement de nos collègues vis-à-vis de la formation : une demande plus forte en information sur leur CPF et en accompagnement de projet de formation. 

    Petite question, vos collaborateurs ont-ils tous créé leur compte CPF ?

    Bon à savoir :

  • Pour les retardataires, sachez que vous avez jusqu'au 30 juin 2021 pour saisir vos heures DIF (Droit Individuel à la Formation) sur votre Compte Personnel de Formation (CPF). Cette action ne concerne que les personnes ayant été salariées avant le 31 décembre 2014.

  •  
  •  

    En conclusion 

  •  
  •  

    En ce début d'année 2021, nous constatons une participation plus active des collaborateurs au niveau de leur évolution de carrière et une implication plus forte des managers au niveau de la mise en place du plan de développement des compétences de leur équipe.

    Finissons donc sur cette note optimiste, car même si 2020 fut une année éprouvante, elle nous aura appris la résilience, l’adaptation et l’introspection !

Nous contacter 

Sujets RH, Formation